Bienvenue sur Fraizy Circus le site de La boite à idées.

Vous retrouverez les articles du blog classés par catégories mais également :
Mes prestations concernant les animations de gouters d'anniversaire, baby shower et enterrements de vie de jeune fille.
Le programme des ateliers créatifs.
Des DIY créatifs.

Bonne visite
Créativement
Caroline

Fan de cake design ?? Craquez pour Choko Late


Mais qui se cache derrière Choko Late
Je m’appelle Nadia. J’ai passé mon enfance entre deux pays l’Espagne et la Belgique. Depuis toute petite, j’ai eu la chance de pourvoir côtoyer différentes langues et cultures. J’ai toujours été partagée entre le monde des arts créatifs et par la bonne et vielle raison qui me dictait sans cesse que l’art n’était pas un métier… 


Comme tout bonne élève, j’ai suivi la voie de la raison et réalisé des études en langues. Un très beau diplôme de traductrice prend la poussière dans un tiroir et me rappelle sans cesse ces 5 longues années de calvaire… Après mes études, mon seul et unique souhait était de ne plus être en contact avec le monde de la traduction…c’est ainsi que j’ai postulé il y a 11 ans dans un cabinet d’avocats où je suis à la fois secrétaire juridique et formatrice IT. 


Comment avez-vous découvert la pâte à chocolat ?
Il y a un peu plus d’un an, je souhaitais réaliser les gâteaux d’anniversaire de mes filles, nées en novembre (tout comme moi d’ailleurs). J’ai commencé à découvrir et explorer le monde du cake design. Au départ, pour le gâteau de ma fille ainée, j’avais utilisé de la pâte à sucre, un vrai désastre! Traumatisée par cette expérience, je me suis tournée vers la pâte d’amandes. Et ce n’est qu’en allant de site en site que j’ai découvert le fameux « modeling chocolate » composé de chocolat et sirop de maïs. 


Au fur et à mesure de mes recherches sur la pâte à chocolat, je suis tombée sur une fille italienne « Le dolce creazioni di Dany » qui n’utilisait que de la pâte à chocolat pour ses gâteaux. Nous avons communiqué et elle m’a gentiment fait part de sa recette à base de sirop de glucose. C’est grâce à elle que j’ai découvert cette magnifique matière, délicieusement bonne et malléable à souhait! Depuis un peu plus d’un an, cette matière ne me quitte plus, j’en ai toujours de stock!

A quoi ressemble votre cuisine? 
Ma cuisine au départ était très petite. Nous avons décidé lors du réaménagement du rez-de-chaussée, il y a presque 5 ans, d’en faire un espace ouvert. Elle est assez représentative de mon caractère, les couleurs sont chaudes, la pièce est très aérée et inondée de lumière. 

Vos ustensiles coup de cœur? 
Mon outil de modelage préféré est, sans conteste, le pinceau gomme. Je réalise pas mal de modelage à même la main mais elles ne me permettent pas de dessiner des traits plus précis, d’où l’utilité du pinceau gomme.


Quelles sont vos sources d'inspirations pour vos réalisations?
Avant tout mon imaginaire. Les dessins animés que je regardais étant petite ou ceux de mes enfants, leurs jouets, tout ce qui m’entoure est source d’inspiration.


Des conseils pour celle qui voudrait se lancer?
N’écoutez que votre cœur, et puis le reste suivra.

Quelles sont les qualités requises ?
Une bonne dose de patience et de passion


Parlez-nous de la publication de votre premier livre?

Mon tout premier livre est né de la frustration que j’avais lorsque j’ai découvert le monde du cake design. A l’époque, aucun livre sur le sujet n’existait en français et ceux existant en français ou en anglais ne me caractérisaient pas du tout. Donc avant même de contacter la maison d’édition, mes idées étaient très claires; je savais déjà tout ce qu’allait comporter mon livre. Il ne me restait plus qu’à mettre la main à la pâte.

Pendant, trois mois mes mercredis, samedis et dimanches pendant mon temps libre, une fois mes obligations terminées, étaient consacrés au livre. J’avais une excellente petite assistante qui ne me lâchait pas d’une semelle. C’est souvent elle qui m’aidait à préparer le matériel studio et lors de la session photos. Il est vrai que lorsqu’on travail auprès d’une maison d’édition, nous avons moins de liberté, mais nous parvenons tout de même à trouver un bon équilibre. 

Le plus dur dans toute cette aventure, c’est l’attente de voir son projet se matérialiser. Il faut tout de même compter une moyenne de 6-7 mois pour découvrir son livre. L’attente interminable a presque eu raison de moi, étant de nature impatiente, les doutes vous envahissent, on se pose énormément de questions. A-t-on bien fait ? Est-ce que cela va plaire ? Surtout que mon style et ma techniques évoluent au fur et à mesure que je réalise de nouvelles créations. Mais je vous rassure, une fois qu’on découvre son livre toutes nos angoisses et nos doutes se dissipent. J’étais contente de savoir que pour la toute première fois toutes mes différentes passions (les langues, le modelage, la photo) et ma créativité étaient réunis dans un seul et même but. Je souhaite que d’autres mamans ou passionnés prennent le relais et émerveillent leur entourage.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

très bel article sur une artiste plus que talentueuse,je l adore!!merci pour ces info intéressantes!
vahiné island