Bienvenue sur Fraizy Circus le site de La boite à idées.

Vous retrouverez les articles du blog classés par catégories mais également :
Mes prestations concernant les animations de gouters d'anniversaire, baby shower et enterrements de vie de jeune fille.
Le programme des ateliers créatifs.
Des DIY créatifs.

Bonne visite
Créativement
Caroline

TOP 3 de mes mangas favoris

 Switch girls 



Vous êtes une fille, vous en avez marre de devoir toujours faire attention aux apparences et au regard des autres et vous ne rêvez que d'une seule chose, vous laissez aller à vos instincts les plus vils ? Ou alors, vous êtes un garçon, et les filles vous laissent encore très perplexes, vous rêvez de comprendre comment elles pensent, qui elles sont au plus profond d'elles-mêmes ? Ou tout simplement, vous aimez les shôjo mangas, et vous en avez marre des histoires niaises qui tournent en rond, et de ces héroïnes tout aussi naïves les unes que les autres ? Eh bien, Switch Girl est pour vous !

Nika Tamiya, 17 ans, est l'exemple type d'une lycéenne modèle d'aujourd'hui : belle, courageuse et populaire, elle est toujours bien coiffée, bien maquillée, bien habillée... Mais derrière cette belle apparence, lorsqu'elle se retrouve chez elle, elle se relâche complètement. Elle se met en mode « off », avec sa coiffure horrible, des énormes lunettes et son vilain jogging... Bien évidemment, pour ne pas être la risée de ses camarades, Nika garde secret son côté « off »... Mais un jour, un nouvel élève arrive au lycée : Arata Miyama, un garçon pas très sexy, portant de grosses lunettes d'intello. Très vite ce dernier va découvrir le secret de Nika. Les choses se compliquent alors pour la jeune demoiselle. Mais Arata, de son côté, cache également un secret : il est, sous ses apparences coincées, un véritable beau gosse ! Pour d'étranges raisons, ce dernier souhaite passer inaperçu. Arata et Nika décident alors de protéger mutuellement leur secret. Et bien évidemment, l'amour va finir par s'en mêler...

Signalons au passage que Switch Girl a aussi été adapté en Vomic (Vox-Comic) : de célèbres acteurs prêtent leurs voix aux personnages, pour une sorte de série radio-BD disponible sur internet. Nika est doublée par Yuu Asakawa, qui est très connue au Japon pour avoir travaillé sur Azumanga Daioh, Hikaru no Go, Haruka dans une époque lointaine... Arata, quant à lui, est doublé par Hikaru Midorikawa qui a participé à Slam Dun, Gundam, Jojo's Bizarre Adventure ...

 Love Hina 

Keitarō Urashima est un jeune homme de 20 ans qui essaie tant bien que mal d'intégrer la prestigieuse Tōdai, afin de tenir la promesse qu'il a faite à une fille quinze ans plus tôt. Il caresse l'idée de la revoir là-bas ; il a échoué deux fois au concours d'entrée, il ne se souvient plus du prénom de la jeune fille et sait encore moins à quoi elle ressemble !
Mis à la porte par ses parents, Keitarō espère pouvoir être hébergé par sa grand-mère qui possède une auberge traditionnelle : l'Hôtel Hinata. À son arrivée cependant, il ne trouve personne et pense pouvoir prendre un peu de bon temps dans le rotenburo. Il sera malheureusement pris pour un voyeur car depuis son enfance, l'hôtel est devenu une pension pour jeunes filles. Tiré cependant du mauvais pas par sa tante, il commence alors une nouvelle vie comme gérant de la pension...



Fort du succès du manga, Love Hina a été adapté en une série animée de 25 épisodes. Elle est le fruit de plusieurs personnes dont : Yoshiaki Iwasaki, le réalisateur; Sho Aikawa, le scénariste principal;Makoto Uno, le concepteur de personnages et les employés du Studio Xebec qui se sont chargés de l'animation. La série animée s'inspire librement des sept premiers tomes du manga, mais demeure fidèle à la trame originale. Quelques portions de l'histoire sont ignorées et de nouveaux personnages font leur apparition modifiant immanquablement l'intrigue et justifiant quelques fantaisies non présentes dans le manga. On constate aussi l'absence de certains thèmes récurrents notamment la relation alambiquée entre Keitarō, Naru et Mutsumi et la promesse qui les relie.

 Paradise Kiss 




Yukari Hayasaka, lycéenne, étudie sans cesse pour les examens d'entrée à l'université, ne prenant pas tellement le temps de s'amuser. Elle est amoureuse d'un garçon de sa classe, Hiroyuki, qui ne semble pas s'en rendre compte.
Une rencontre fortuite dans la rue avec Arashi et Isabella, à l'allure originale, la fait s'évanouir. Elle se retrouve dans l'atelier, endroit où plusieurs étudiants de l'école de mode Yaz'Art travaillent à fabriquer des vêtements. À sa grande surprise, ils lui demandent de représenter leur marque ParaKiss, qu'ils tentent de vendre, en portant une de leur création (une robe) et être leur mannequin pour le défilé qui a lieu dans quelques semaines, ce qui le permettra de valider leur dernière année.
Hésitante, Yukari comprend que c'est quelque chose qu'elle a envie de faire, allant jusqu'à abandonner l'école et s'enfuir de chez elle car sa mère, farouchement opposée à ses projets, refuse la proposition.
Son choix d'accepter est également lié à l'attraction étrange qu'elle ressent pour le mystérieux styliste de la bande, Georges, qui lui fera connaitre ce que c'est que de vivre passionnément.
Le manga, qui apparait aux premiers abords comme un shojo typique, aborde en profondeur plusieurs thèmes qui poussent à réfléchir. Outre la mode, qui a une place prépondérante dans le monde de Paradise Kiss, l'auteur nous fait voir, à travers ses personnages et surtout de Yukari, les questionnements que tout le monde peut, a pu ou pourrait se poser. Elle apporte des réponses dans l'évolution de Yukari, dont le cœur -rempli de contraintes - finira par s'ouvrir, ce qui la fera grandir et devenir une adulte, apte à suivre ses propres décisions et faire ses propres choix, pour être finalement heureuse.


Après une adaptation en animé, via douze épisodes diffusés en 2005, la série vient d’être portée sur grand écran et est sortie au cinéma en juin 2011 au Japon. Difficile de résumer toute la trame en un seul film de deux heures, mais c’est pourtant ce qui m’a permis de rentrer dans ParaKiss.

Le scénario se focalise sur Yukari Hayasaka, une jeune lycéenne dont la vie n’a jamais été que d’étudier pour intégrer les meilleures écoles. Lorsqu’elle se fait approcher par Paradise Kiss, un groupe d’étudiants d’une école de mode qui veut en faire sa modèle, la vacuité de l’existence de Yukari apparaît devant elle. Elle lâche tout pour suivre cette équipe fantasque et notamment son charismatique leader, Georges, envers qui elle navigue entre la haine et l’amour.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

j'adore love hina (d'ailleurs en passant merci de me les avoir prété à montpel)