Bienvenue sur Fraizy Circus le site de La boite à idées.

Vous retrouverez les articles du blog classés par catégories mais également :
Mes prestations concernant les animations de gouters d'anniversaire, baby shower et enterrements de vie de jeune fille.
Le programme des ateliers créatifs.
Des DIY créatifs.

Bonne visite
Créativement
Caroline

Custo à gogo chez Vivi


Je ne sais plus comment j'ai découvert miss Virginie... ah force de trainer sur la blogo on se perd ... Mais ce qui est sûr c'est que ce fût une vraie découverte. Un style résolument personnel, plein de créativité, d'originalité et surtout de la confection sûr mesure et en pièce unique. J'ai déjà craqué à trois reprises pour ses créations : une robe Mario, une robe K7 et un tee shirt Smocking) alors je n'ai qu'un mot  : Foncez voir son travail vous allez forcément craquer ;D

Mais qui es- tu VIVI ... ? 

Je m’appelle Virginie, j’ai 27 ans et j’ai créé ma propre ligne de prêt-à-porter pour femmes il y a quelques années, présentée et vendue sur Internet sous le nom Vivifromage.
Mon parcours est très atypique : j'ai fait des études de lettres modernes, bien loin de toute école de stylisme, et je me destinais à l’origine à l'enseignement. J’ai découvert la couture en parallèle, à travers une petite machine à coudre que m’ont offert ma sœur et mon copain, et ça a été un vrai déclic. Au final, c’est la passion qui l’a emporté, et à la sortie de mon master je me suis consacrée à temps plein à la création.

Comment as tu choisis le nom de vivifromage ?
Le nom Vivifromage peut surprendre dans le domaine de la mode, c'est en fait un surnom que m'a donné mon fiancé en constatant mon goût très prononcé pour le fromage. Je l'ai utilisé en tant que pseudonyme sur internet, et puis il s'est tout naturellement imposé pour ma ligne de vêtements, parce que son côté drôle et décalé donne déjà une idée de ce que sont les créations Vivifromage.

Comment l'aventure créative a démarré ?
Par la customisation : je modifiais les manches, l’encolure, j’ajoutais des nœuds, des boutons, des bordures en dentelle… sur des vêtements existants (principalement des t-shirts basiques que je cherchais à féminiser)

Progressivement, je me suis mise à confectionner des vêtements de A à Z, en observant mes propres vêtements pour comprendre les techniques d’assemblage. Dans un premier temps, j’ai conservé toutes les pièces que je faisais; en fait je cherchais surtout à diversifier ma garde-robe, sans envisager à ce moment là d’en faire mon activité professionnelle. Et puis j’ai commencé à vendre sur eBay.com quelques créations pour faire de la place (et acheter encore plus de matériel pour faire d’autres créations… le cercle infernal !), les gens ont manifesté de l’intérêt pour ce que je proposais et j’ai produit de plus en plus d’articles : la machine Vivifromage était en marche.

Parlez nous de tes créations : 
J’essaie de proposer des articles féminins, originaux et décalés. Pas de production en série dans des conditions industrielles : je gère toutes les étapes de la confection moi même. Chaque vêtement est une pièce unique, faite à la main de manière artisanale et avec un maximum de soin, et qui ne sera jamais reproduite à l'identique ; les accessoires sont parfois proposés en petites séries (jamais plus de 6 exemplaires)


Comment procèdes tu pour réaliser un vêtement ?
Je dessine très mal ! Je gribouille parfois dans un carnet pour ne pas oublier une coupe ou un détail qui me vient à l’esprit, mais généralement je fais tout par ordinateur, en intégrant mes modèles sur des figurines existantes (un genre de « Dessinons la mode » pour stylistes quoi !)

A partir de l’idée, j’élabore un patron. J’utilise très rarement les patrons du commerce, tout simplement parce que je trouve ça vraiment très fastidieux ! Ca peut paraître paradoxal, mais j’ai beaucoup plus de facilité à concevoir mes propres patrons. Je cherche les tissus adaptés au modèle, puis vient l’étape de la confection; j’utilise une machine à coudre et une surjeteuse.

Quels matériaux utilises tu ?
La plupart des articles sont réalisés à partir de jersey et lycra pour plus de confort; ce sont des matières extensibles qui s’adaptent à la morphologie des acheteuses, ce qui est un avantage considérable dans le cas de la vente par correspondance où un essayage n’est pas possible.

Quelles sont tes sources d'inspirations ?
Mes goûts personnels sont mes sources d'inspiration, la musique que j'écoute, principalement du rock dans plusieurs déclinaisons (punk-rock, rockabilly) qui sont associés à des éléments clés que j'aime utiliser dans mes créations. Je suis également une grande fan de cinéma d'horreur et fantastique, ce qui se retrouve parfois dans mon travail (avec des pièces sur lesquelles des personnages emblématiques sont imprimés, Jason, Freddy, des zombies etc). Enfin je suis un pur produit des années 80, très influencée par la culture pop, je multiplie les clins d'oeil, par exemple avec un motif de manette NES sur le bas d'une robe.


Ton Look fétiche ? 
J'aime la fantaisie, mais pas en total look, et je l'associe avec des pièces basiques. Ma tenue incontournable : un haut avec des couleurs vives ou un imprimé original, porté avec un slim noir, et une paire de ballerines ou de bottes.


Tes créateurs favoris ?
J'aime beaucoup Vivienne Westwood, qui a introduit tous les codes du look punk dans la sphère de la haute couture, et Jean-Charles de Castelbajac pour ses idées loufoques et pleines d'humour.

Décrives nous ton atelier de travail ...
Je travaille à domicile, j’ai transformé une pièce de mon appartement en atelier… mais la place vient à manquer ! Entre les cartons de tissus et toutes les autres fournitures, les machines, les mannequins de couture, et surtout les pièces actuellement en stock (environ 180 !), je suis trop à l’étroit dans mon petit espace et je me retrouve à couper mes tissus à 4 pattes dans mon salon. Je vais d’ailleurs déménager fin mai pour avoir un peu plus de place.


Quels sont les salons ou expos où l'on peut vous retrouver ?
J’essaie de participer régulièrement à des salons à Paris et Lyon, plus occasionnellement à Grenoble, mais je n’ai pas de rendez-vous incontournable, je fonctionne plus à l’envie et à la disponibilité. En ce moment pas grand chose de prévu, mais tous les événements auxquels je participe sont indiqués sur mon site et sur ma page Facebook.

Quelle est la création dont vous êtes la plus fière ? 
Elle est à venir, puisque je vais me lancer dans les jours qui viennent dans la confection de ma robe de mariée… en espérant que j’en sois fière ;) J’ai déjà eu la chance de créer 2 robes de mariée dans le passé, ce sont des projets très particuliers parce qu’il est certain que ce ne sont pas des pièces quelconques ; c’est très flatteur d’être choisie par quelqu’un pour quelquechose d’aussi important.
Je suis aussi très fière de créer des pièces pour plusieurs artistes : Sarah Blackwood du groupe The Creepshow, Liza Graves du groupe Civet et Emily Whitehurst qui chantait dans Tsunami Bomb et The Action Design, qui m’ont toutes fait confiance et portent parfois du Vivifromage sur scène !


Vos futurs projets ?
Je sais que les filles sont parfois réticentes à l’idée d’acheter des vêtements sans les essayer, et je me pose la question d’une petite boutique; mais je n’ai pas envie de quitter ma petite ville (problème : je ne suis pas sûre de trouver une clientèle ici), et ça impliquerait de changer complètement mon rythme de travail en m’imposant des heures d’ouverture… c’est un projet que j’ai en tête mais pour lequel je ne me sens pas totalement prête pour l’instant.
Je vais déjà essayer de travailler dans de meilleures conditions, en me payant le luxe d’avoir une table de coupe par exemple ;) Pour le reste… l’avenir nous le dira !

Aucun commentaire: